Ashoka Fellow
France
Fellow depuis 2006

Guillaume Bapst est un alumni du réseau Ashoka. Pour plus d’information sur ce statut, veuillez nous contacter à france@ashoka.org.

IDÉE

A.N.D.E.S apporte depuis près de 15 ans des solutions innovantes pour proposer une alimentation saine et accessible aux personnes en situation de précarité bénéficiaires de l’aide alimentaire. Elle soutient le développement des épiceries solidaires, associations caritatives fonctionnant comme des magasins de libreservice qui proposent à 20% du prix usuel des produits de consommation courante à leur “clients”.

 

IMPACT

Après 15 ans d’activité, A.N.D.E.S compte près de 300 épiceries adhérentes à son réseau. 140 000 personnes fréquentent les épiceries solidaires. Il y a 5 chantiers d’insertion, 4 basés sur des marchés de gros et axés sur la revalorisation des fruits et légumes et le retour à l’emploi, le cinquième au sein d’une ferme dans l’Orne. A.N.D.E.S a lancé le programme Uniterres, permettant le rapprochement entre 100 petits producteurs et 30 épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres est Lauréat de La France s’engage en juin 2015. Enfin, le réseau des épiceries solidaires a lancé des soupes au rayon frais en grande distribution. A.N.D.E.S a remis 250 personnes à l’emploi jusqu’à aujourd’hui et permet de nourrir mieux 1,6 million de personnes par an.

 

QUI EST-IL ?

A 22 ans, Guillaume crée un Poney Club. Il anime une émission de radio locale sur la création d’entreprise. Cadre d’Offices HLM, il est confronté aux difficultés budgétaires des locataires. Il crée alors une épicerie solidaire, puis un réseau national. 

Sujets SimilairesFaim dans le monde, Nutrition, Bien-être, Droits de l’homme, Développement, Santé et condition physique, Droits de l’homme et égalité
Cette description du travail de Guillaume Bapst a été rédigée lors de sa sélection comme Fellow Ashoka en 2006.
Introduction
Guillaume Bapst is revolutionizing the way low income households access and purchase food. In an attempt to improve the food distribution system in France, where access is often slow and bureaucratic, choices are limited, and quality and nutritional value are low, Guillaume has built a network of solidarity grocery shops.
L'idée nouvelle
Le problème
La stratégie
La personne

Plus d’informations