Ashoka Fellow
France
Fellow depuis 2013
TROUBLES DE LA MÉMOIRE : L ’ACCÈS À UN DIAGNOSTIC PRÉCOCE

 

IDÉE

Face à l’engorgement des hôpitaux spécialisés dans les maladies cognitives et pour démocratiser l’accès à un diagnostic précoce, rapide et accessible à tous, assorti d’une prise en charge adaptée, Bénédicte crée en 2004 un réseau “de ville” informatisé, en lien avec les hôpitaux et les centres experts, et intégrant toutes les parties prenantes - généralistes, spécialistes, neuropsychologues, paramédicaux, travailleurs sociaux, familles...


IMPACT

Grâce au Réseau Aloïs, 9000 personnes ont été diagnostiquées et ont bénéficié d’une prise en charge. Le modèle est fluide, moins anxiogène et complémentaire du système hospitalier. Aujourd’hui il existe 3 centres en milieu urbain, 2 centres à destination de déserts médicaux grâce aux nouvelles technologies et un centre en Algérie. Parallèlement, Alois tente d’intégrer son action au droit commun en travaillant étroitement avec la CNAM. En 2015, Aloïs a ouvert un service pour l’évaluation des enfants. Depuis 2016, Alois est un centre de formation pour les professionnels de santé travaillant avec les personnes ayant des troubles cognitifs. Aloïs propose aussi des programmes de formation pour les salariés en entreprises (gestion du stress, prévention du burn out…). Economiquement, le réseau Aloïs permet de générer de fortes économies pour l’Etat et le secteur privé de la santé.


QUI EST-ELLE ?

Neurologue hospitalier pendant 15 ans (ancien chef de Clinique), spécialisée en neuropsychologie, Bénédicte participe à la création des 1ères consultations mémoire hospitalières. Après avoir essayé d’adapter celles de l’hôpital Saint-Joseph à l’augmentation de la demande, elle quitte l’hôpital pour créer le Réseau Aloïs. En plus de le diriger, elle continue à avoir une activité clinique de neurologue en ville (Paris) et dans un hôpital en zone rurale (St Agrève). Bénédicte est mère de 3 enfants.
 

Cette description du travail de Bénédicte Défontaines a été rédigée lors de sa sélection comme Fellow Ashoka en 2013.
Introduction
There are only 2,000 neurologists to deal with over a million aging people with cognitive diseases and no history of managed care in France, which leads to huge bottlenecks in the healthcare system and terrible social and psychological consequences for patients and their families. By creating a radically new chain of intervention that starts at the early signs of the disease, Bénédicte Défontaines is giving patients, families, and medical professionals the tools to humanely manage situations, and is empowering society to mitigate the risks and costs associated with cognitive diseases.
L'idée nouvelle
Le problème
La stratégie
La personne

Plus d’informations