Portrait : Pierre Foldès et l’Institut en Santé Génésique

Pierre foldes

Violence faite aux femmes : l’Institut en Santé Génésique rend « l’inaction inacceptable »

« A l’Institut en Santé Génésique, médecins, juristes, psychologues, infirmières, s’allient avec le réseau d’acteurs sociaux existant pour faire sortir les femmes du cycle de la violence. Une approche innovante, qui repense fondamentalement la manière de s’attaquer à ce tabou, qui touche chaque année plus de 600.000 femmes en France. »

Ashoka vous propose de découvrir l’Institut en Santé Génésique, devenu "Women Safe" en 2017, organisme qui informe et forme sur les violences faites aux femmes et offre un lieu unique qui répond aux besoins de femmes victimes de violences. Co-fondé par Pierre Foldès, Fellow Ashoka depuis 2015, retrouvez l'article paru sur Medium. 

>> Accéder à l’article dans sa totalité ici.


>> Retrouvez plus d'histoires d'entrepreneurs sociaux 

Article initialement publié le 15 juin 2016
Sujets SimilairesDroits de l’homme et égalité, Populations vulnérables, Problèmes féminins, Engagement civique, Travail social, L'entrepreneuriat social

Plus d’informations