Ashoka parcourt le monde à la recherche d’entrepreneurs sociaux pionniers en suivant un processus rigoureux, centré sur l’individu.

Le processus de sélection est une expérience transformatrice et enrichissante. Les candidats exposent leurs innovations et expliquent comment le potentiel de leur idée pourrait permettre de profondément transformer le fonctionnement de notre société. Ils examinent et questionnent leurs stratégies et méthodes et réfléchissent à leur implication en tant qu’individus et leaders dans le monde d’aujourd’hui. Le processus de sélection ne constitue pas simplement une fin en soi, mais donne plutôt lieu à des débats rigoureux, affine les idées et est une occasion de se questionner et d’ouvrir des opportunités de développement personnel.

LES PHASES DU PROCESSUS DE SÉLECTION :

Venture process

1. Nomination: Les candidatures spontanées sont les bienvenues, mais c’est essentiellement un réseau de prescripteurs, experts et acteurs de terrain qui identifie des candidats correspondant aux critères d’Ashoka (voir ci-dessous).
 

2. Evaluation nationale : L’équipe nationale analyse les dossiers, rend visite aux candidats sur le lieu de leur projet, les reçoit pour des entretiens et opère une première sélection.
 

3. Evaluation internationale: Chaque candidat recommandé par l’équipe nationale passe un entretien en profondeur avec un membre d’Ashoka international ou un entrepreneur social d’un autre pays.
 

4. Panel de sélection: Composé d’entrepreneurs expérimentés externes à Ashoka, le panel de sélection évalue individuellement puis collectivement les candidats, au regard des 5 critères. 
 

5. Validation par le Conseil d'Administration d'Ashoka: Ce dernier garantit un niveau d’exigence standard partout dans le monde et s’assure que le modèle du candidat est une innovation au niveau international.

 

 

LES CINQ CRITÈRES DE SÉLECTION

 
Chaque candidat doit répondre à l’ensemble des 5 critères de sélection pour devenir « Fellow Ashoka ».
Idée

 

1. Idée innovante: L’idée doit proposer une manière fondamentalement nouvelle d’aborder la problématique concernée. 

Créativité

 

2. Créativité: L’entrepreneur social doit être capable de définir des stratégies à long terme, comme de résoudre des problèmes au jour le jour.

 

Qualités entrepreneuriales

 

3. Qualités entrepreneuriales: L’entrepreneur social doit faire preuve de vision, de persévérance, de leadership, de pragmatisme et de goût du risque.

 

Impact

 

4. Impact social: L’activité doit avoir déclenché un impact social significatif à date et avoir le potentiel de changer la donne à l’échelle d’un secteur, impactant positivement la vie de nombreuses personnes.

 

Fibre éthique

 

5. Fibre éthique: Pour réussir, l’entrepreneur social doit conjuguer un profond engagement avec un sens éthique sans faille. 

 

C’est grâce à vos questions sur “l’après” que j’ai évolué, pour atterrir sur une vision qui était comme une évidence.