Ashoka Fellow
France
Fellow depuis 2013

IDEE

Pour permettre à tous les consommateurs d’accéder enfin aux produits bio/raisonnés tout en assurant aux petits producteurs locaux un revenu correct, Guilhem Chéron crée sur toute la France un réseau alternatif de distribution “La Ruche qui dit oui”. Appuyé par un outil internet puissant et en constant développement, il optimise la gestion pour les producteurs, tout en favorisant une vraie rencontre entre consommateurs et producteurs, en s’adressant aux consommateurs grand public.

 

IMPACT 

La Ruche qui dit oui, lancée en 2011, est aujourd’hui présente sur tout le territoire français, ainsi qu’en Italie, Espagne et Belgique. Plus de 900 Ruches sont actives, et offrent une solution de commercialisation de proximité à 6 000 producteurs. La Ruche regroupe plus de 60 000 clients réguliers. Chaque Ruche est lancée par une personne localement avec la création d’un nouveau métier : entrepreneur de Ruche.

 

QUI EST-IL ? 

D’une formation de designer industriel, et passionné des problématiques liées à la cuisine, Guilhem utilise les principes du design pour faire évoluer les expériences utilisateurs, faciliter le lien entre producteurs et consommateurs et s’engage au service d’une nourriture saine, accessible et durable.

 

Cette description du travail de Guilhem Chéron a été rédigée lors de sa sélection comme Fellow Ashoka en 2013.
Introduction
Guilhem Chéron is creating a viable alternative to France’s industrial agricultural production system by using peer-to-peer marketing to fundamentally transform the economics of artisanal, environmentally sustainable food production. By reducing overhead costs and inefficiencies, Guihem is more than doubling the income suppliers receive for their products, first for suppliers in France and ultimately, across Western Europe.
L'idée nouvelle
Le problème
La stratégie
La personne

Plus d’informations