Ashoka Fellow
France
Fellow depuis 2008

IDÉE

Pour répondre à un problème sociétal majeur de logement des personnes aux plus bas revenus, la Foncière Chênelet « déplace les lignes » et propose un habitat écologique de très haute qualité pour les personnes les plus vulnérables. L’ambition n’est pas d’entreprendre pour de l’argent, mais pour des idées. François Marty est un entrepreneur avec de la suite dans les idées ! Construire et réhabiliter là où les autres bailleurs ne vont pas, en apportant une solution à des élus qui n’envisagent plus de réponses aux besoins de leurs territoires. Militant pour cette économie de demain, François veut prouver que ça marche. Créer de beaux logements confortables, écologiques, adaptés au handicap et au vieillissement qui répondent aux enjeux des territoires en utilisant des matériaux naturels et des ressources locales.  Pour cela, il s’appuie sur un réseau d’entreprises locales et d’insertion, dont les salariés sont formés à ce type de construction, permettant ainsi l’insertion par le travail de chômeurs de longue durée dans un secteur porteur.

IMPACT

Aujourd’hui, ce sont plus de 101 logements construits et plus de 360 personnes relogées qui ont pu bénéficier des logements de la Foncière Chênelet. Elle est présente dans 6 régions françaises, et son actionnariat est composé de grandes entreprises, banques et fonds éthiques.


QUI EST-IL ?

François Marty dépeint sa jeunesse comme celle d’un gamin en difficulté de la région parisienne. Mal en famille, mal à l’école, il passera une partie de son adolescence chez les moines. Le labeur lui est présenté comme une solution et non pas comme une condamnation. Plus tard, il imagine de créer les entreprises à but social en France. Executive MBA à HEC et ancien directeur du cabinet du ministre de l’ESS (Économie Sociale et Solidaire) dans les années 90, il mène une vie d’entrepreneur axé sur la réinsertion des autres.

Cette description du travail de François Marty a été rédigée lors de sa sélection comme Fellow Ashoka en 2008.
Introduction
François Marty is setting new standards and redefining what public housing should look like: Aesthetic, high quality, ecological houses. With municipalities, he is shifting the vision of public housing operators and demonstrating the economic viability of such houses. He is also creating and training an entirely new sector of social enterprises, employing those most marginalized in ecological construction. In doing so, he guarantees a strong economic return for social housing operators and social construction enterprises; social welfare for housed families and newly inserted construction workers; and a powerful environmental impact in low-income neighborhoods.
L'idée nouvelle
Le problème
La stratégie
La personne

Nouveautés

Featured in Rippling: How Social Entrepreneurs Spread Innovation Throughout the World, by Bev Schwartz (2012)

Plus d’informations