Ashoka Fellow
France
Fellow depuis 2013

IDÉE

Les entrepreneurs sociaux sont confrontés à une complexification des défis, qu’ils ne peuvent résoudre de façon isolée. Parallèlement, les aspirations des bénévoles changent car la nouvelle génération est moins encline à s’engager sur du long-terme. MakeSense répond donc au manque de passerelles entre les besoins en compétences des nouvelles organisations citoyennes et la volonté d’engagement de cette nouvelle génération. Christian réinvente l’engagement citoyen à travers la création d’une communauté accessible de Sensemakers, et développe un éventail d’outils et de méthodologies de résolution de problème (plateforme web, sessions hold-up...). Pour accélérer les pratiques du secteur, il propose ses outils en open-source et développe des entités parallèles pour démultiplier l’impact en adressant de nouveaux publics et assurant l’autofinancement de MakeSense.

IMPACT

MakeSense a mobilisé 30 000 citoyens dans une centaine de villes du monde pour aider 1 300 entrepreneurs sociaux et environnementaux à résoudre leurs défis de terrain. Des incubateurs ont vu le jour dans plusieurs villes dont Bruxelles, Dakar, Mexico, Paris et bientôt en Chine, en Inde, au Pérou, aux Etats-Unis. MakeSense associe maintenant les citoyens et les entrepreneurs pour implémenter au sein des administrations publiques les meilleures solutions terrain trouvées.

QUI EST-IL ?

Christian a grandi en Polynésie française. Diplômé d’Euromed Marseille, il a participé au sein de son école au projet social ACCEDE. Il part voyager à travers l’Asie pour venir en aide à des entrepreneurs sociaux et co-fonde MakeSense à 26 ans.

Cette description du travail de Christian Vanizette a été rédigée lors de sa sélection comme Fellow Ashoka en 2013.
Introduction
Christian Vanizette has designed an accessible, yet highly structured approach for social entrepreneurs worldwide to resolve strategic and operational challenges, by drawing from the collective intelligence of a global network of citizens willing to engage their skills and creativity for social change. In doing so, Christian is allowing the citizen sector to shift from a paradigm in which organizations recruited volunteers inspired by their mission over the long-term, to a model in which they mobilize teams to work toward a goal over a given period, in an open source way.
L'idée nouvelle
Le problème
La stratégie
La personne

Plus d’informations