Ashoka Fellow
France
Fellow depuis 2012

Anne Roos-Weil est un alumni du réseau Ashoka. Pour plus d’information sur ce statut, veuillez nous contacter à france@ashoka.org.

IDÉE

La mission de Djantoli est de prévenir, détecter et traiter rapidement les maladies bénignes, causes principales de mortalité infantile et maternelle en Afrique subsaharienne. En conjuguant micro-assurance, technologies mobiles et travail de proximité d’agents itinérants à bas coût, Anne fait entrer la santé au cœur des familles et facilite un accès précoce aux soins.


IMPACT

Djantoli agit au Mali (Bamako) et au Burkina Faso (Ouagadougou, Fada N’gourma) : 17 quartiers d’intervention en zones urbaines et périurbaines. Parmi les abonnés, le recours aux soins est multiplié par 3. Au total, ce sont plus de 9 000 enfants de moins de 5 ans abonnés, 10 000 mères de jeunes enfants, et 17 centres de santé communautaires. Seuls 7 décès sont à déplorer sur les 6 000 enfants suivis, contre un ratio national de 1 sur 7.


QUI EST-ELLE ? 

Anne est passionnée des questions de santé publique et d’entrepreneuriat social. Diplômée de Sciences-Po, de l’Essec et de l’Ecole de Santé Publique de Nancy, elle a sillonné à pied des bouts de continents à la rencontre de leurs habitants avant de tomber amoureuse de ceux du Mali. Son projet remporte la finale européenne de la Global Social Venture Competition 2009 de l’université de Berkeley et le prix “Top Innovators” de la Fondation Rockefeller (2011). Anne a quitté la direction de Djantoli pour rejoindre une grande agence de développement en 2017.
 

Cette description du travail de Anne Roos-Weil a été rédigée lors de sa sélection comme Fellow Ashoka en 2012.
Introduction
Anne Roos-Weil has piloted a cost-effective medical system to drastically reduce the number of African children and mothers who die from benign diseases. Combining simple skills and cell phones, she systematically collects basic health data and transfers it electronically to local medical staff to inform proper treatment or medical action. Endorsed by the Malian Health Ministry and private companies, Anne’s idea systematizes the early detection of 70 percent of mortality cases and creates a system-flip from sickness to wellness.
L'idée nouvelle
Le problème
La stratégie
La personne

Plus d’informations