STREETSMART, l’application qui accélère l’intégration des enfants des rues

L’ONG belge Mobile School, lance StreetSmart, une application simple et intuitive, à destination des éducateurs locaux !

Au lieu d’amener les enfants vivant dans la rue à l’école, il fait venir l’école à eux en équipant les organisations locales de dispositifs pédagogiques innovants. Arnoud Raskin est un entrepreneur social qui s’engage pour que chaque enfant ait les mêmes chances d’intégration. Le Fellow Ashoka nous explique comment la Tech a permis à son activité de prendre un tournant stratégique et de démultiplier son impact. L’ONG belge Mobile School, lance StreetSmart, l’application mobile simple et intuitive, pour systématiser et structurer le suivi des enfants des rues par leurs éducateurs et renforcer la mesure d’impact de l’organisation. 

Pourquoi StreetSmart ?

 

« Dans le monde, 150 millions d'enfants vivent dans la rue. Des programmes d'insertion existent, mais sont souvent inadaptés et 90% des jeunes s'en échappent en moins de deux jours ». Face à ce constat d’échec d’une aide humanitaire axée sur la sortie immédiate et sans suivi des enfants de la rue, Mobile School s’adapte à leur monde afin de les aider à développer par eux-mêmes les capacités et compétences qui leur permettront de s’insérer socialement et professionnellement. Inversant les logiques classiques d’apprentissage, Mobile School développe plus de 300 panneaux éducatifs innovants à destination des organisations locales, qui valorisent les qualités de débrouillardise acquises dans la rue par les enfants et leur rendent ainsi confiance en eux.

« La rue recèle de ressources utiles à l'insertion, pour peu qu'elles soient correctement exploitées ». La vision d’Arnoud Raskin est celle de la rue comme espace dans lequel les enfants recréent des modèles d'inclusion, apprennent des codes sociaux spécifiques et établissent des références comportementales et des systèmes de valeurs. Autant de talents et compétences utiles à ceux qui veulent développer leur résilience et évoluer dans le monde de demain ! Arnoud inverse le schéma d’apprentissage classique et s’appuie sur l’expertise développées auprès des enfants des rues pour proposer des formations et ateliers auprès des grandes entreprises, à travers sa filiale StreetwiZe.

Une opportunité de démultiplier l'impact de Mobile School

15 ans après sa création, l’association se trouve dans une posture charnière : comment suivre les avancées des milliers enfants accompagnés dans 26 pays ? Comment mesurer précisément l’impact de Mobile School sur leur insertion ? Comment tirer au mieux profit de l’expertise unique de Mobile School afin d’en faire profiter les grandes entreprises, mais aussi d’autres organisations du monde entier ? Un rôle essentiel revient aux éducateurs locaux, auxquels Mobile School propose des formations et des stages. Par leur contact direct avec les enfants, ils sont les garants du bon déroulé du processus pédagogique. Comment faciliter leur travail, comment les engager au quotidien et les fidéliser ? Comment uniformiser les pratiques déployées dans tous les pays, afin d’agréger des données exploitables ?

 « La technologie n’est pas juste un outil comme un autre, c’est une opportunité de réinventer son modèle. C’est un grand investissement pour un grand impact. Il faut être prêt, et saisir cette chance au bon moment ».

Un déploiement à travers le monde

Afin de répondre à ces enjeux, Mobile School a développé l’application StreetSmart, bientôt en déploiement pilote dans une trentaine d’organisations en Europe. Après des tests prometteurs en Grèce et en Pologne au printemps dernier, Mobile School entame le mois prochain un déploiement pilote de StreetSmart à plus grande échelle, auprès d’une centaine d’éducateurs sociaux en Belgique, Grèce, Espagne, Pologne et Roumanie. Près d'un millier d’enfants des rues seront alors suivis via l’application. StreetSmart ne s’adresse pas seulement aux organisations utilisant les programmes pédagogiques développés par Mobile School, mais à toutes les organisations intervenant auprès des enfants vivant dans la rue afin de toucher tous les enfants, sans distincion et de faire entrer Mobile School dans une nouvelle dimension.

 

 

En systématisant la mesure d’impact de Mobile School, StreetSmart permet d’améliorer la qualité des programmes de ses “écoles mobiles”. Loin de chercher à tracker l’enfant dans sa vie privée, StreetSmart respecte les normes éthiques dictées par les réglementations internationales de protection des données privées. Ainsi, les données collectées le sont de manière agrégée et anonyme, et l’accès au profil des enfants est restreint à un certain type d’éducateur, sur une certaine période (temps de travail). Ce sont les organisations locales - et non Mobile School, qui sont propriétaires des informations, et les profils des enfants ne seront ni accessibles ni exploitables par d’éventuels acteurs malintentionnés. 

L’enfant doit comprendre qu’il contribue à créer son propre parcours d’insertion

L’application permettra aux éducateurs d’évaluer, après chaque activité, les compétences acquises par l’enfant et l’évolution de son état d’esprit. Facile à prendre en main et intuitive, StreetSmart intègre les enfants au processus en leur permettant de se formuler des objectifs personnels et de valider par eux-mêmes les étapes qui l’y mèneront. L’application établit également une « social map » retraçant les liens sociaux de l’enfant et la nature constructive ou dégradante de chacun de ces liens, afin de permettre aux éducateurs de prendre en compte ces aspects-là dans l’accompagnement de l’enfant, et dans l’évaluation générale de son état de bien-être.


Pour développer StreetSmart, Arnoud Raskin a bénéficié du programme d’accompagnement de Share.it, l’accélérateur Tech for Good imaginé par Ashoka. Dans ce cadre, les développeurs d'Accenture ont apporté leur expertise pour perfectionner l’application, suite aux alpha tests réalisés au printemps dernier. Ils ont pris en compte les premiers retours utilisateurs, finalisant ainsi le Minimum Viable Product (MVP). Les équipes d’Accenture Belgique ont ensuite pris le relai de Share.it pour affiner la solution suite aux différentes remontées terrain, qui devrait être accessible à tous au cours de 2019. StreetSmart marque un véritable tournant dans la stratégie d’impact de Mobile School, et dans la manière dont la société en général considère les compétences des enfants des rues. A terme, Arnoud Raskin souhaiterait créer une plateforme à destination des éducateurs, basé sur les données collectées par l’application, et « matchant » les activités pédagogiques au contexte.

> > Découvrir Share.it


Le projet de « mobile school » (littéralement « école mobile ») est né à la fin des années 1990 dans l’esprit d’un étudiant belge en design industriel. Alors qu’il travaille pour une ONG colombienne prenant en charge des enfants des rues, Arnoud Raskin imagine une école qui viendrait à leur rencontre. Après un premier pilote avec des organisations locales au Guatemala et en Bolivie, il s’y consacre professionnellement et co-fonde Mobile School en 2002. 15 ans plus tard, le programme pédagogique développé par l’ASBL est utilisé par plus de 50 organisations du monde entier et les écoles mobiles ont déjà eu un impact sur plus de 45.000 enfants (dont la majorité a entre 7 et 12 ans, et ¼ moins de 7 ans) dans 26 pays sur 4 continents.