Santé : cette chercheuse traque les médicaments dormants contre les maladies rares et les réactive

Presse
This article originally appeared on Socialter

>> Pour en savoir plus sur Caroline Kant

Qu'une maladie affecte 2000 ou 20 millions de personnes, les droits au traitement médical devraient être les mêmes. C'est le but de la Fondation EspeRare, une association basée à Genève et créée en 2013 par Caroline Kant, qui réveille les médicaments « dormants » sur les étagères des laboratoires pharmaceutiques, pour les repositionner sur les traitements des maladies rares ! Un exemple de partenariat gagnant-gagnant, créateur de valeur économique et sociale. 

Continue Reading