Qualité, offre et demande dans l'éducation

Education - quality demand

La qualité de l’expérience éducative est insuffisante

L’accès à l’école et la fréquentation scolaire restent des enjeux majeurs pour beaucoup de pays. Cependant, tandis que l’on observe dans de nombreuses régions une hausse des taux de scolarisation, il est de plus en plus largement admis que la qualité de la scolarité (la qualité de l’expérience de l’école) est un immense problème, urgent, et très difficile à résoudre à grande échelle.

Les attentes que nous avons vis-à-vis de l’éducation et les résultats atteints dans les écoles sont souvent de plus en plus insuffisants. Une majorité de jeunes ressort de l’expérience de l’école sans les compétences ni les attitudes nécessaires à la réussite dans un monde du travail de plus en plus complexe et volatile ou à l’action pour le bien commun.

Notre mission à Ashoka est de déclencher la transformation des systèmes éducatifs pour que chaque enfant puisse avoir accès à des expériences éducatives de qualité conçues explicitement pour lui permettre de réussir dans le monde moderne et d’avoir un impact positif sur la société. Un citoyen ainsi équipé un acteur de changement.

 

La cohérence de l’écosystème éducatif

Pour catalyser une transformation d’aussi grande échelle, nous pensons que les écoles, les enseignants et les jeunes doivent tous être des acteurs actifs de ce processus de changement.

De la petite enfance jusqu’à l’âge adulte, les écoles sont les lieux dans lesquels nous essayons de manière la plus systématique de former l’esprit humain. Pour élever de jeunes acteurs de changement, nous devons rediriger notre attention et nos efforts vers les écoles, et cet effort ne peut être fait sans l’implication et l’impulsion de ceux qui y travaillent et y apprennent.

Mais l’expérience scolaire d’une jeune personne est largement influencée par d’autres parties prenantes, au-delà des murs de son l’école : l’expérience avant et en-dehors de l’école est clé dans son développement. C’est pourquoi le changement ne devra pas uniquement venir des écoles, mais de tous les acteurs clés de l’écosystème éducatif.

Avec cela en tête, nous sommes en train d’identifier, connecter et organiser des équipes d’écoles, d’enseignants, de jeunes, de parents, de syndicats d’enseignants, d’institutions de formation d’enseignants, d’universités, de décideurs politiques et d’entrepreneurs sociaux qui mèneront des initiatives collectives stratégiques pour déclencher des changements rapides, qui feront basculer de manière positive la pratique et l’expérience de l’éducation pour tous.

Offre et Demande

Au cœur de cette approche est l’idée que pour changer la pratique de l’éducation, nous devons d’abord changer les mentalités.

Dit de façon différente, nous devons adopter une approche de marché, et changer les attentes à l’égard de l’éducation. Développer une offre éducative de qualité ne suffira pas. Nous avons besoin que ce changement vers une éducation de meilleure qualité, qui équipera les jeunes à agir pour le bien-être collectif, soit réclamé par les parents, les jeunes et les enseignants eux-mêmes. Nous avons besoin que les universités et les employés réclament des acteurs de changement. Nous avons besoin que les décideurs politiques, les institutions de formation d’enseignants, les syndicats d’enseignants et d’autres à travers l´écosystème souhaitent cette éducation de qualité.

Faire évoluer la demande au travers de cet écosystème doit devenir un objectif essentiel des équipes que nous organisons. Mais cette transformation est un processus complexe qui nécessite un changement radical dans notre compréhension de la fonction de l’éducation et de la réalité du monde d’aujourd’hui et de demain. Nous devrons déterminer quelles expériences et objectifs d’apprentissage nous voulons prioriser, et repenser la question des rôles, des responsabilités et des incitations dans le système éducatif.

Pour aider ces équipes à déclencher des changements systémiques, nous avons besoin de mieux comprendre le processus de changement de la demande, de trouver des pratiques qui pourront mener à cette transformation, et enfin de partager ces pratiques de manière large et efficace.

This article was originally published on 18 August 2016
Related TopicsCULTIVER L'EMPATHIE

Author

Ross joined Ashoka in November 2014. Ross has founded and grown more than 20 businesses around the world. Over the past 8 years, he has focused his energy on building a ground-breaking education programme that aims to empower and incline young people to be changemakers – to make a better world.The ‘Better World’ programme aims to develop a sophisticated understanding of what quality of life actually is - and a deep knowledge of our inner powers that most determine our quality of life.The programme is currently live with 500,000 children in Zimbabwe and Tanzania, and is now being extended to Ghana, the UK and Mexico. This grew out of earlier projects that Ross conceived and led for Pearson (under the banner of Education for Economic and Social Development), which involved ministries, employers and educators evaluating and improving the effectiveness of education systems, institutions and programmes around the world.

More For You