Disponible en EN | ES | FR | PT-BR
Robin Chase

S’il y a bien quelqu’un qui comprend la profonde transformation sociétale que nous vivons actuellement, c’est Robin Chase (référez-vous à son livre admiré, Peers Inc.).

Elle la voit non seulement très bien, mais elle met également en place sa nouvelle architecture à l’aide d’un enchaînement de coups entreprenants.

Qui de nos jours se trouve loin d’un terminal Zipcar? Elle en a été la cofondatrice, ainsi que le premier PDG.

Elle a ensuite créé et dirigé Buzzcar. Ressemblant un peu à AirBnB, ce service permet à l’utilisateur de louer son véhicule inusité aux autres.

Elle dirige désormais Veniam, qui a trouvé une façon de créer une couverture wifi régulière à travers toute une ville ou un port donné, en se servant de routeurs mobiles ou fixes dans un réseau maillé. Son service radicalement plus rapide et économique permet d'excellents rendements en routage de véhicules et accès numérique pour les passagers.

Mais comment cela a-t-il démarré?

A l’âge de neuf ans, elle créait et vendait des marque-pages.

Peu après son arrivée en deuxième année à Wellesley College à l’âge de 19 ans, elle créa le club de philosophie. Grâce à ses efforts, il est rapidement devenu l’organisation la plus importante de la fac. (Le club de philo était-il la plus grande association dans votre fac?)

Son objectif, explique-t-elle, était « de faire en sorte qu'être intello devienne cool».

Mais il s'agissait avant tout de prouver que les femmes sont fortes et non faibles.

« L’idée que nous avons un cerveau dans notre tête » toucha une corde sensible, attirant ainsi d’autres personnes.

L’importance de cette affirmation à la fois féministe et universelle s’est incarnée dans le slogan des t-shirts que Robin a vendus à environ 10% de ses camarades: « Res Cogitans » (Substance Pensante). Il n’était pas rose et n’avait pas de froufrous. (Voir photo)

Robin a conçu et élaboré le programme, ainsi que son message et son marketing, semaine après semaine. Elle garantissait également une mise en œuvre de premier choix. Elle organisait des projections de films et y faisait ressortir les questions fondamentales. Elle recherchait et accueillait des invités qui feraient avancer habilement la discussion. Elle savait tenir sa promesse et le fait encore.

Robin s’est définie comme Res Cogitans. Elle apprit qu’elle avait le pouvoir de changer le monde parce qu'elle venait de le faire.

Article initialement publié le 19 juin 2017
Sujets SimilairesEntreprises et entrepreneuriat social Commerce Enfance et jeunesse Développement des filles Leadership des jeunes Environnement et développement durable Urbanisme Une jeunesse en action

Ashoka

Plus d’informations