L'entrepreneuriat social : quels bénéfices économiques pour la société ?

Il suffit de 4 entrepreneurs sociaux pour obtenir un impact positif sur l'économie à hauteur d'un milliard d'euros. Mais pour cela, il faut les aider à changer d'échelle.

Ashoka Allemagne, en partenariat avec McKinsey & Company, a cherché à savoir quel serait le bénéfice économique apporté par les entrepreneurs sociaux allemands, s'ils avaient la possibilité de maximiser leur impact en touchant l'échelle la plus large possible.

Dans l'étude "From small to systemic", ils ont étudié l'exemple de 4 Fellows allemands (Discovering Hands, Irrsinnig Menschlich, Apeiros, et Serlo Education), et entre les bénéfices directs et les coûts économisés, il apparaît qu'à eux quatre, ils ont un impact positif à hauteur d'un milliard d'euros.

C'est entre autres pour cela qu'aider les entrepreneurs sociaux à maximiser leur impact nous apparaît comme une nécessité. Ce passage d'une échelle locale à une échelle plus large est ce qu'on appelle le "changement systémique".

 

Qu'est-ce que le "changement systémique" ?

Imaginez que dans votre salle de bain, votre baignoire déborde parce que votre robinet est resté ouvert. Vous pourriez attraper un seau et une serpillère, et essuyer l'eau de votre sol au fur et à mesure que l'eau coule. Cela résoudrait le problème de sol mouillé, mais pour combien de temps ?

A la place, vous pouvez choisir de fermer le robinet : ainsi, vous résoudrez non les conséquences du problème, mais la racine. Cette seconde solution, c’est la solution systémique, celle qui permet de résoudre les causes du problème.

Un exemple plus concret est la forte diminution du nombre d’accident de la route mortels dans les années 1970. Si les nombreux progrès de la médecine justifient qu’une partie des victimes qui seraient précédemment décédées aient pu survivre, c’est l’obligation légale de porter une ceinture de sécurité qui explique de manière bien plus importante ces chiffres. Changer le système, c’est donc la manière la plus efficace pour régler un problème, et pas seulement travailler sur les conséquences du problème. On parle alors de « changement systémique ».

 

Les bénéfices du changement systémique

Dans le cas des entrepreneurs sociaux, beaucoup jugent qu'ils ont "réussi" leurs objectifs à long terme lorsqu'ils ont atteint le changement systémique. En effet, si le système tout entier va dans leur sens, leur impact social est le plus grand qu'il puisse être, et ils touchent donc tous leurs bénéficiaires potentiels.

Pour la société, aider les entrepreneurs sociaux à atteindre le changement systémique peut avoir des bénéfices énormes. Une étude Ashoka France (en collaboration avec McKinsey & Company, 2012) a déterminé qu'en cumulant les économies réalisées et revenus engendrés de 10 Fellows Ashoka français (réels, et non leur potentiel d'impact maximal), le bénéfice cumulé était supérieur à 50 millions d'euros en 2010. En les aidant à maximiser leur impact, on pourrait atteindre des chiffres bien au-delà. Et tout cela sans compter les bénéfices économiques indirects (création d'emplois…) et les impacts sociaux (meilleure santé des moins favorisés, diminution du stress et des problèmes psychologiques, apaisement social, amélioration de la qualité de vie, protection de l'environnement…).

 

Découvrez en intégralité les études mentionnées :

L'étude “From Small to Systemic, the multibillion-euro potential in social innovation » (2019) a été réalisée par Ashoka Allemagne avec le soutien de McKinsey & Company.

L' "Etude d'impact de l'entrepreneuriat social" (2012) a été réalisée par Ashoka France avec le soutien de McKinsey & Company.