A HO CHI MINH, LA VACHE QUI RIT DISTRIBUÉE PAR DES VENDEURS DE RUE - LE POINT

Presse
This article originally appeared on Le Point

<< "Il y plus de vendeurs de rue que de magasins dans toutes les villes émergentes, mais aucune marque ne mise sur eux", raconte Jean-Marc Guesné, responsable du projet chez Bel.

[...]

Plutôt qu'un bonus financier pour compenser, Bel a donc décidé de "répondre à d'autres besoins" de ces femmes, souvent venues des campagnes pauvres. Une fois qu'elles ont fait leurs preuves en vendant au moins 25 boîtes de fromage en un mois, Bel leur fournit une assurance santé, "leur principale angoisse", mise au point spécialement, pour un dollar par mois. >>

Continue Reading