La promotion 2018 d'entrepreneurs sociaux Ashoka

Ils ont mis leurs qualités entrepreneuriales au service de la résolution d’un problème sociétal à grande échelle : découvrez Sonia, Nolwenn, Emilie, Nicolas et Mélanie !

Être Fellow Ashoka, c'est quoi ?

Cette année, 5 entrepreneurs sociaux rejoignent le réseau Ashoka. A la suite d'un processus de sélection long et rigoureux, ces 5 innovateurs et innovatrices ont été sélectionnés pour rejoindre le réseau, qui compte à ce jour 68 Fellows en France et plus de 3 500 à travers le monde.

Ces entrepreneurs sociaux inventent de nouvelles manières de vivre ensemble, réconcilient innovation scientifique et impact social, transforment des groupes marginalisés en acteurs de changement, utilisent les technologies pour répondre aux grands enjeux du 21ème siècle... Pionniers des grandes évolutions sociétales, ils ne s’arrêteront pas avant d’avoir transformé les choses à grande échelle. Découvrez la promotion 2018 !

1. Soutenir les réfugiés qui développent des solutions à leurs propres problèmes Sonia Ben Ali, fondatrice d'Urban Refugees 

Une grande majorité des réfugiés vivent dans les villes des pays en voie de développement. Loin des camps humanitaires, ils sont souvent invisibles. Urban Refugees soutient les solutions que ces réfugiés urbains développent pour répondre à leurs propres enjeux d’intégration et propose de les remettre au coeur des actions des grands acteurs humanitaires internationaux. 

 

 

2. Faire rimer innovation et bien-être, au coeur de l'hôpital public - Nolwenn Febvre, co-fondatrice de Les P'tits Doudous

Dans un contexte de crispation au sein des hôpitaux publics, Nolwenn Febvre ouvre l’opportunité au personnel soignant de, lui aussi, pouvoir innover, pour améliorer son quotidien et celui des patients. Le réseau national Les P’tits Doudous soutient ainsi le développement de projets innovants qui replacent l’humain au cœur de l’expérience hospitalière. 

 

3. Transformer la période de chômage en période d'opportunités  - Emilie Schmitt, co-fondatrice d'Activ'Action

Et si, demain, on n’avait plus peur de dire “je suis au chômage” ? Avec Activ’Action, un réseau national qui organise des ateliers et formations, Emilie Schmitt cherche à transformer la période de recherche d’emploi en période de réalisation personnelle, de développement de compétences socio-émotionnelles, de création et d’expérimentation. 

 

4. Créer des espaces pour reconstruire notre capacité à agir collectivement - Nicolas Détrie, co-fondateur de Yes We Camp

Avec Yes We Camp, un collectif de designers, architectes, artistes et spécialistes de l’action sociale, Nicolas Détrie crée des espaces publics d’un nouveau genre, au cœur des villes : éphémères, mixtes, “autorisants”, ils permettent aux citoyens de se rencontrer, de partager, de s’exprimer et d’expérimenter des réponses collectives aux enjeux de société. 

 

5. Mettre la science au service des réponses aux grands enjeux de société - Mélanie Marcel, fondatrice de SoScience

Le futur s’invente dans les laboratoires : ceux des plus grandes entreprises, ceux des centres de recherche… Alors que la société a de plus en plus besoin d’innovations répondant aux grands enjeux sociaux et environnementaux, l’innovation scientifique est souvent trop éloignée de l’idée d’impact social. C’est pour faire se rencontrer ces deux mondes que Mélanie Marcel a créé SoScience et cherche à faire émerger une science au service de la société.

Son profil complet
 
 
 

La promotion 2018 a été  présentée officiellement lors de la soirée "Ashoka Talks - Ceux qui font la société de demain" du 27 novembre au Grand Rex. 

Retrouvez la soirée sur Twitter #FELLOWASHOKA2018

@AshokaFrance