Frédéric Bardeau

Ashoka Fellow
frederic-bardeau-france.jpg
France
Fellow Since 2015

INSERTION PROFESSIONNELLE GRÂCE AUX MÉTIERS TECHNIQUES DU WEB 

 

IDÉE

Pour faire face au chômage dans les territoires défavorisés, Frédéric Bardeau crée un programme de formation au codage pour des jeunes défavorisés, chômeurs de longue durée ou seniors en reconversion. La formation permet de répondre aux besoins croissants des entreprises tout en facilitant l’insertion professionnelle. A travers les écoles Simplon, qui se répliquent en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie, Frédéric permet “l’empowerment” de talents différents et l’émergence de qualités d’acteurs de changement. La formation est gratuite grâce à un modèle économique hybride (commande publique de formation pour demandeurs d’emploi, franchise du modèle dans les territoires, activités de production et de formation de salariés, subventions et mécénat).

 

IMPACT

En 2018, 45 écoles sont ouvertes en France et 6 à l’étranger et 33 sont en cours d’ouverture. 2265 personnes ont été formées, dont 60% de jeunes peu ou pas diplômés et 38% de femmes avec un taux d’insertion de 80% dès 6 mois après la sortie de la formation. Simplon.co a élargi ses publics pour toucher des jeunes décrocheurs ou sous main de justice, des personnes réfugiées ou en situation de handicap. Simplon.co bénéficie d’une forte reconnaissance nationale institutionnelle (French Tech, La France S’Engage et Grande École du Numérique, le Grand Prix de l’Innovation de la Ville de Paris etc.) Frédéric a remporté le Prix de l’entrepreneur social de l’année 2017 du BCG. Simplon participe également à l’Africa Code Week, la Code Week Européenne et Hour of Code : depuis 2013 plus de 150.000 enfants ont été sensibilisés au code.

 

QUI EST-IL ?

Frédéric a étudié les sciences politiques, la sociologique et l’intelligence économique, a été Saint-Cyrien et parachutiste dans l’armée. Passionné de cyberculture, de communication et d’empowerment, il est co-auteur de “Lire, Ecrire, Compter, Coder” (2014) et de “Anonymous” (2011). Frédéric a 5 enfants.